Contact

Densité et rendement en élevages de crevettes

La densité de crevettes  dans un bassin influence directement le rendement d’un cycle d’élevage. L’intensification d’un système d’élevage est aussi propice  au développement de problèmes sanitaires et/ou de retards de croissance. La montée en charge d’une exploitation implique donc une réflexion en amont. Quels éléments doit-on prendre en compte afin d’augmenter la densité et le rendement d’un élevage tout en préservant ses conditions ?

 

La densité d’un élevage aquacole dépend de plusieurs facteurs :

  • du degré d’intensification de l’élevage ;
  • des paramètres environnementaux ;
  • des ressources humaines et matérielles ;
  • du contexte sanitaire ;
  • de l’espèce cultivée ;
  • de la législation et des éventuelles certifications obtenues.

Degré d’intensification
Afin de caractériser les types d’élevage, on utilise souvent une classification basée sur leur densité de stockage et l’importance qu’ils accordent aux intrants (voir tableau ci-dessous) :

Système de classification basé sur la densité de stockage et l'importance des intrants En fonction du modèle retenu, les élevages de crevettes peuvent produire des quantités de crevettes allant de quelques centaines de kilogramme dans les systèmes extensifs, à plusieurs dizaines de tonnes par hectare et par cycle pour les systèmes les plus intensifs.
La hausse de la productivité des bassins n’est envisageable qu’avec le recours à des ressources spécifiques et coûteuses : aérateurs, génétique de qualité, aliments performants, main-d’œuvre qualifiée. Ces choix nécessitent des investissements conséquents et doivent donc être réfléchis en fonction de trois facteurs : les fonds disponibles, la production permise et les perspectives de revenus offertes par le marché.

Paramètres environnementaux
Ces paramètres sont principalement :

  • le climat (ensoleillement, température, précipitations),
  • l’eau (salubrité, oxygénation, salinité),
  • le rythme et l’amplitude des marées,
  • le sol.

Ressources énergétiques, humaines et matérielles
Plus on intensifie son élevage, plus il est important de disposer de ressources énergétiques, matérielles et humaines de qualité et fiables. Il faut également prendre en compte la possibilité de se procurer un aliment de qualité à un prix raisonnable. L’intensification d’un système d’élevage de crevettes impose en effet de réduire la part de l’alimentation naturelle dans l’alimentation des animaux. L’aliment utilisé doit donc fournir les nutriments nécessaires au maintien en bonne santé de l’animal et  à l’atteinte de performances de croissance satisfaisantes.
Autre élément essentiel du développement des élevages, la possibilité de recourir à une main-d’œuvre qualifiée et motivée. En effet, l’augmentation des quantités de crevettes produites par unité de surface s’accompagne d’une hausse de la technicité de la conduite de ces élevages.

Contexte sanitaire
Ce paramètre majeur en carcinoculture aura un impact décisif sur les possibilités d’intensification d’un élevage. Il s’agit d’un élément évolutif qui pourra amener un élevage à revoir ses pratiques de façon momentanée ou durable. Le contexte sanitaire s’entend ici au niveau de l’exploitation, mais il peut aussi être pris en compte à plus large échelle : ainsi l’ensemble d’une filière peut être amenée à revoir ses pratiques lors de l’émergence de nouvelles maladies.

Espèce cultivée
Le choix de l’espèce cultivée, quand il est possible, impacte le seuil des densités maximales tolérées dans un bassin. L’augmentation des densités peut ainsi être un facteur de stress plus ou moins bien vécu par les différentes espèces. En outre, la proximité physique entre les individus est propice aux transferts de maladies car elle facilite la circulation des pathogènes. Il faut donc s’assurer que les densités choisies sont compatibles avec l’espèce élevée.

Législation et certification
En fonction de la zone géographique dans laquelle elle est située, l’exploitation sera soumise à une législation plus ou moins contraignante. Par ailleurs, la plupart des certifications existantes fixent des seuils de densités à ne pas dépasser. On veillera donc à respecter les règles en vigueurs et/ou  les préconisations des cahiers des charges de production lors de la planification du cycle d’élevage.

 

Quels que soient votre contexte de production et votre degré d’intensification, les experts du Groupe TECHNA vous accompagnent dans vos démarches d’intensification et de rationalisation des pratiques. N’hésitez pas à les contacter !

 

Notre Offre

AQUAVIANCE

Obtenez de meilleures performances en utilisant AQUAVIANCE dans les élevages de poissons et crevettes. AQUAVIANCE est composé d’extraits de plantes aromatiques, d’huiles essentielles protégées et de prébiotiques (fructo-oligosaccharides).

  • ECONOMIX

    ECONOMIX est une solution additive qui améliore la digestibilité des protéines contenues dans les aliments pour poissons et crevettes. ECONOMIX améliore la valeur nutritionnelle des aliments et vous permet d’économiser sur le coût de votre aliment.